Podcast
Twitter
Rss
Facebook
Mon oeil ! Le Blog de Gregory Dufour
Twitter
Facebook
Mobile
Rss
Podcast
YouTube Channel

Derniers tweets
RT @lecofape: Offre d'emploi à pourvoir chez Michelin à Homburg en Sarre 🇫🇷🇩🇪 @Michelin https://t.co/X703118q1T
L'Ecole maternelle biculturelle Saint Maximin de Metz a intégré officiellement le lundi 20 mars 2017 le réseau... https://t.co/CVNp5ZkbFZ
RT @francediplo: #SLFF2017 Semaine de la langue française et de la francophonie. Programme et thématique ☞ https://t.co/qujgukEwaX https://…
RT @Wahlrecht_de: Sonntagsfrage #ltwsl Saarland • FG Wahlen/ZDF: CDU 37 %, SPD 32 %, LIN 12 %, AfD 7 %, GRÜ 4 %, FDP 4 %, Son 4 % https://t…
RT @Wahlrecht_de: Sonntagsfrage #btw17 Bundestagswahl • Emnid/BamS: CDU/CSU 33 %, SPD 32 %, AfD 9 %, LIN 8 %, GRÜ 8 %, FDP 5 %, Son 5% http…


Dernières notes

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler


par Gregory Dufour




Claus von Stauffenberg
Claus von Stauffenberg
En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler.

Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943 et l'arrestation, à l'été 1944, de conjurés proches de lui, le comte von Stauffenberg, officier de la Wehrmacht, se décide ainsi avec d'autres camarades, au début du mois de juillet 1944, à commettre lui-même l'attentat contre le Führer.

Le 20 juillet 1944, il réussit à introduire un paquet d'explosifs dans le grand quartier général fortement gardé d'Hitler, en Prusse-orientale et à le faire exploser. Une fois sa mission accomplie et croyant Hitler victime de l'attentat, Stauffenberg rentre à Berlin. La tentative de putsch ayant échoué, il sera fusillé dans la nuit avec ses conjurés, dans une cour de la rue Bendler que l'on peut visiter et qui abrite aujourd'hui le Gedenkstätte Deutscher Widerstand (Mémorial de la résistance allemande). (visite à faire lors d'un séjour à Berlin).

Hans et Sophie Scholl, des résistants allemands
Hans et Sophie Scholl, des résistants allemands
Hollywood était revenu en 2009 sur cet acte de résistance  avec, comme acteur principal, Tom Cruise.

Evidemment, "Walkyrie " n’est pas un film purement éducatif, bien qu’il respecte l’histoire du complot contre Hitler, mais un thriller plein de suspense alimenté par tout le savoir-faire d’Hollywood.

Au-delà du film hollywoodien, un site internet rappelle ces principales résistances allemandes au IIIème Reich. Nous pourrons citer celui de La résistance allemande au nazisme.

Des livres sont également disponibles. Mon oeil ! vous recommande notamment :

"Des Allemands contre le nazisme -Oppositions et résistances" chez Albin Michel
"Une Allemagne contre Hitler" de Günter Weisenborn aux éditions du Félin
"Ces Allemands qui ont affronté Hitler" de Gilbert Badia aux éditions de l'Atelier

Des films, livres et sites à découvrir ou à redécouvrir pour rappeler aussi - malgré tout ce que l’on a pu entendre en France - que de nombreux Allemands s’étaient opposés à Hitler, qu’ils avaient mené une résistance héroïque contre le IIIème Reich au péril de leur vie : la Rose Blanche, l’Orchestre Rouge, le Cercle de Kreisau,…

Comme l'évoquait l'éminent Alfred Grosser : "non, tous les Allemands n'ont pas aveuglément suivi Hitler. Oui, il y a eu des oppositions, des résistances allemandes. Pendant longtemps, cette réalité a été occultée..."  Mieux connaître ce pan de l'Histoire allemande, c’est aussi mieux connaître notre propre Histoire. C'est aussi cela la mémoire partagée !


Sarre alors ! | Chronique France-Allemagne | Relations franco-allemandes / Grande Région | Sur mon oeil ! | A propos de l'auteur


Flux RSS